Interview de Simona Feudatari, Responsable Organisation en Italie

23 septembre 2020

Simona Feudatari | mixité | Indosuez

Présentez-nous votre métier et sa place au sein de l'organisation. Quels sont les grands temps forts de votre métier sur l’année ?

En tant que responsable de l'Organisation d’Indosuez Italie, je suis chargée de la gestion de projets, de la conception et de l'optimisation du cadre et des processus organisationnels et de la mise en œuvre du règlement intérieur. Je dirige une équipe principalement composée de femmes, donc la diversité des genres me concerne doublement : en tant que femme et en tant que manager de femmes.

Aujourd'hui, nous gérons le processus d'intégration de la nouvelle entité italienne au sein du groupe. Un parcours que nous avons débuté en 2018, qui a connu une première étape importante en octobre 2019 et qui se poursuivra dans les prochaines années.

 

Quel est votre parcours professionnel ? Comment avez-vous géré les différentes évolutions de votre carrière ?

Après avoir obtenu mon diplôme en banque, finance et assurance, ma première expérience m'a conduite dans le secteur bancaire tout en abordant le monde de "l'organisation".

La gestion de projet, l'organisation de l'entreprise et la conception de processus sont devenues récurrentes dans mon parcours. J'ai évolué professionnellement en travaillant pour certains des principaux acteurs de la banque privée : Crédit Suisse, Mediobanca et depuis 2007 Banca Leonardo, aujourd'hui CA Indosuez Wealth (Italy) S.p.A.. Je pense personnellement qu'un engagement fort, un sens aigu des responsabilités et des compétences en matière de gestion du changement sont les caractéristiques essentielles pour exercer son rôle de manager.

 

En quoi être femme était un atout ou un handicap dans votre carrière ? Comment gérez-vous vie personnelle et vie professionnelle ?

Être une femme et une mère vous donne un autre point de vue qui peut être un atout, mais qui peut parfois se transformer en une faiblesse : la stratégie doit être de tirer parti des avantages, mais ce n'est pas toujours facile. Savoir gérer les situations et faire preuve de souplesse sont essentiels pour l'équilibre de vie. Il est toujours conseillé d'avoir un "plan B" : avec les enfants, l'imprévu n'est jamais bien loin. Un autre critère essentiel est d'avoir toute la famille "à bord" et surtout un partenaire de vie qui partage vos objectifs (l'égalité des sexes doit également s'appliquer au sein de la famille). Merci beaucoup à mon mari pour cela.

 

Quel regard portez-vous sur l’évolution de l’entreprise en matière de mixité ? Concrètement, quelles initiatives prenez-vous au quotidien, avec vos équipes, pour avancer sur le sujet de la mixité ?

Pour changer les mentalités, nous avons besoin avant tout d'une coopération et d'un engagement forts de la part des femmes. Une étape importante consiste à parler de la promotion de la diversité en encourageant les initiatives internes comme celle menée par Indosuez au travers de cet article.

Notre groupe progresse vers un engagement fort en faveur de la diversité des sexes et je peux dire avec fierté qu'au niveau local, le sujet fait l'objet d'une bonne attention, encouragée par les femmes membres de notre COMEX élargi, qui sont d’ores et déjà nombreuses et représentent 47%.

 

Quels conseils donneriez-vous aux jeunes générations ?

N'abandonnez ni votre développement professionnel ni votre famille, mais ne soyez pas pressé : la route peut être plus longue et plus sinueuse, mais au final, chaque chose trouvera sa place dans votre vie, comme dans un puzzle.

23 septembre 2020

À lire aussi

sea | health | beach

Mois de la Santé pour les collaborateurs d’Indosuez

Chris Kim

Interview de Chris Kim, Relationship Manager à Hong Kong

Marisa Avello | mixité

Interview de Marisa Avello, Head of Risk and Permanent Control à Miami