Le palladium s'envole

27 janvier 2020

palladium matières premières

Le prix du palladium a atteint un nouveau record cette semaine, dépassant les 2 500 USD/once.

Après une progression de 54% en 2019, le prix du palladium a bondi de plus de 30% depuis le début de l’année, atteignant un record absolu de 2 577 USD/once le 20 janvier.

Ce rallye a essentiellement reposé sur les fondamentaux de l’offre et de la demande, soutenus par une pénurie mondiale de l’offre et la demande croissante de l’industrie automobile chinoise.

Le marché du palladium est en déficit physique depuis dix ans (le déficit physique de 2018 est estimé à 1,7 million d’onces, soit 53 tonnes).

Plus rare que l’or, l’argent et le platine – son homologue le plus proche dans le tableau périodique - le palladium constitue le plus petit marché des quatre métaux précieux.

L’utilisation la plus importante du palladium est liée aux efforts de l’industrie automobile visant à réduire les émissions nocives. En effet, ce métal précieux est utilisé dans les convertisseurs catalytiques des voitures à essence (alors que le platine est utilisé dans les véhicules diesel), ce qui favorise l’oxydation des hydrocarbures.

Le remplacement du palladium, par du platine meilleur marché, représente un enjeu essentiel pour les constructeurs automobiles. À court terme, aucun remplacement de grande ampleur ne semble envisageable avant au moins 2022.

27 janvier 2020

À lire aussi

Nuage | soleil | crépuscule | aurore | lac

Pour quelques dollars de plus ?

Réserve Fédérale | Fed | US | USA | Dollar

La Réserve fédérale américaine intensifie son action

Drapeau américain|USA|drapeau

Etats-Unis : primaires du Super Tuesday